Réconcilier théorie et pratique en éducation

dimanche 9 novembre 2014
par  Nico Hirtt
popularité : 1%

Dans ce dossier, nous abordons trois questions étroitement liées, en rapport avec la relation entre théorie et pratique dans l’enseignement. Primo, la division hiérarchique entre théorie et pratique à l’école peut-elle se justifier par l’existences d’intelligences inégales ou différentes ? Secundo, comment comprendre la relation dialectique entre théorie et pratique dans la genèse du savoir ? Tertio, comment reproduire cette unité théorie-pratique dans nos rapports pédagogiques et didactiques en classe ?

Pour télécharger l’ensemble de ce triptyque au format PDF, cliquez sur cette icône :

PDF - 401.3 ko

Présentation :

Dans l’enseignement, la théorie et la pratique sont généralement traitées comme des catégories dissociées, voire opposées. Les rapports pédagogiques ne font finalement en cela que copier les rapports sociaux. De même que la division sociale du travail sépare les tâches d’exécution et de conception, créant entre elles une division hiérarchique, pareillement l’école tend à séparer les savoirs théoriques et les savoirs pratiques, la connaissance et le savoir-faire, l’enseignement général et l’enseignement professionnel, les futurs décideurs et les futurs exécutants.

Sans doute un tel mimétisme est-il en partie inévitable. L’école ne naît, ni ne vit, ni ne se développe toute seule. Il ne se pourrait qu’elle ne soit, peu ou prou, faite à l’image de son créateur et de son milieu : la société. Qu’on le veuille ou non, elle devra donc bien finir par trier, par sélectionner, par orienter les élèves et les étudiants vers des voies diversifiées et hiérarchisées. Et tout aussi inévitablement, l’une des dimensions de cette hiérarchie, sera l’axe théorie-pratique, avec la théorie trônant au sommet et la pratique reléguée dans le bas. C’est précisément pour cette raison que la question du rapport entre la théorie et la pratique à l’école est un enjeu majeur, non seulement pour l’enseignement lui-même, mais pour toute stratégie visant à changer l’ordre économique et social.

Le rapport entre la théorie et la pratique pose en effet tout d’abord cette question fondamentale : peut-on concevoir une société vraiment démocratique, c’est-à-dire sans division sociale du travail et du pouvoir ? Notre premier souci sera donc d’examiner dans quelle mesure la division théorie-pratique ne serait que le produit inévitable d’une division biologique entre ceux qui sont dotés d’une « intelligence théorique » et ceux qui possèdent surtout une « intelligence pratique ». Nous verrons pourquoi cette division est peu fondée et relève essentiellement d’un discours idéologique, c’est-à-dire un discours destiné à justifier la façon dont le monde fonctionne actuellement. C’est l’objet de la première partie de ce dossier : « Il y a les manuels et les intellectuels, non ? »

Ensuite, il sera bon de se souvenir que les savoirs scolaires sont d’abord… des savoirs. Or, même lorsqu’ils atteignent des niveaux élevés d’abstraction, leur production est toujours le résultat d’une pratique. Et c’est encore à l’aune de leur efficacité pratique que se mesure généralement leur validité. Il semble donc difficile de résoudre la question de la relation théorie-pratique à l’école — dans les programmes, dans la didactique, dans l’organisation scolaire — sans comprendre d’abord cette même relation au niveau des processus de production des savoirs qu’on y enseigne. La deuxième partie est intitulée : « Pas de théorie sans pratique. Et inversement »

Nous nous pencherons enfin sur ce que certains grands courants pédagogiques nous disent de cette relation théorie-pratique : des partisans de la Arbeitsschule allemande du début du XXème siècle jusqu’aux défenseurs modernes de l’approche par compétences, en passant par les différents courants de l’Ecole nouvelle , de l’école polytechnique et du constructivisme. Nous nous attacherons plus longuement aux thèses originales et trop peu connues du grand psycho-pédagogue Lev Vygotski et tenterons, dans la foulée, de formuler quelques propositions pour une « didactique de la construction des savoirs » alliant théorie et pratique. C’est notre troisième partie : « Transmettre les savoirs en les construisant »

Contenu du dossier :

- « Il y a les manuels et les intellectuels, non ? »
- « Pas de théorie sans pratique. Et inversement »
- « Transmettre les savoirs en les construisant »


Abonnements et adhésions

JPEG - 21.1 ko


Commandez le livre : “Qu’as-tu appris à l’école ?”

JPEG - 14.4 ko


Recevez nos infos

JPEG - 4.2 ko


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

6 mai 2016 - CNCD cherche collaborateurs pour outils pédagogiques

Le CNCD-11.11.11, coupole des ONG et associations belges francophones et germanophones engagées dans la solidarité internationale compte lancer, en (...)

11 janvier 2016 - Les associations d’Education relative à l’Environnement inquiètes pour leur avenir

Les associations d’Education relative à l’Environnement (ErE), regroupées au sein du Réseau IDée, lancent sur le web et les réseaux sociaux la campagne (...)

6 décembre 2015 - Afrique : à quoi sert l’école ?

Les enseignements donnés aux apprenantes et apprenants mineures/mineurs dans une société, communément appelée éducation, peuvent-ils être résumés aux (...)

8 novembre 2015 - Réapprendre à lire

La controverse récurrente autour de l’usage des méthodes « globale » ou « syllabique » dans l’apprentissage de la lecture dissimule des choix (...)

30 octobre 2015 - Manifeste Paris-éducation 2015

Voilà bientôt vingt ans que, chaque année en décembre, les représentants de toutes les nations se réunissent pour tenter de faire face au changement (...)

18 octobre 2015 - Liège : Pacte pour un enseignement d’excellence », pour qui et au service de quel projet de société ?

Mercredi 4 novembre 2015 à 20h00 au Centre Liégeois du Beau-Mur, rue du Beau-Mur 48 - 4030 Liège (Grivegnée). Une soirée d’information, d’échange et (...)

4 septembre 2015 - « Googlelisation » des cerveaux, vraiment ?

Au JT du 26 août, on nous annonce qu’internet change les cerveaux de nos adolescents. Ils ne sont plus capables de concentration et ne mémorisent (...)

27 mars 2015 - « Je suis ou je ne suis pas Charlie ? »

Réflexions sur la guerre, le terrorisme, l’islam et la liberté d’expression
Michel Collon publie le premier livre analysant l’attentat à Charlie (...)

21 janvier 2015 - 20/3 à Frasnes : conférence gesticulée de Franck Lepage

« Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres… »… ou comment j’ai raté mon ascension sociale. La conférence gesticulée est une (...)

4 octobre 2014 - Pas de ça chez moi !

Les entrepreneurs s’abstiennent prudemment de consommer la junk production qu’ils nous fourguent pour s’en mettre plein les poches. On avait déjà (...)